Les moyens de transport pour Gaëtan Term. TCVA

Amsterdam est une grande ville, ce qui veut forcément dire que les gens se déplacent, la municipalité encourage fortement les transports en commun et les transport « écologiques » tel que le vélo, les bus, les tramways, les voitures électriques, les bateaux, les lignes de métro et de train ou tout bonnement à pied.

Ressenti : Amsterdam est pour moi une ville qui se projette dans le futur puisqu’elle préconise les transports « verts » qui, énoncés ci-dessus, remplacent quasiment toutes les voitures classiques.

Photo 1 : la gare centrale
Photo 2 : plusieurs tramways arrêté pour cause, un accident
Photos 3 et 4 : des parkings à vélos

Circulation et les moyens de transports à Amsterdam pour Elisa Term. TCVA

Il y à différentes façons de se déplacer dans la ville :

– Le bateau
– Le tramway
– La voiture
– Le vélo
– Le scooter
– Les bus

Le fait qu’il y ait autant de moyens de locomotion est d’une part une bonne chose, car cela prouve que c’est une grande ville où vit et se déplace beaucoup de monde, mais le fait qu’il y ai autant de différents moyens de se déplacer, rajoute des dangers. Il faut constamment avoir les yeux rivés sur la route, mais aussi sur les lignes de tram, il fait veiller à bien rester sur la piste cyclable et faire attention à tous les scooters qui se permettent de doubler les cyclistes ! Il y a énormément de personnes qui ne respectent pas les priorités ni les feux tricolores, ni les feux attribués au cyclistes.

– Le meilleur moyen de se placer à Amsterdam est le vélo, néanmoins les conditions météo ne permettent pas d’en profiter au maximum.

La 1ère image, je l’ai prise lorsque je me trouvais dans le bac.
Pour la deuxième, je l’ai prise lorsque l’on s’est rendu au musée d’Amsterdam la deuxième semaine. J’ai pris celle-ci dans le bus lors du retour en France.

Une image des horaires du bac que nous avons pris tout le long du séjour. Une photo du Botel, ce magnifique bateau devant lequel on passait à chaque fois que nous prenions le bac.

Transports_ADAM_Elisa

Visite de Hortus botanicus ! Par Camille G.

Situé dans le quartier Plantage, middenlaan 2a,1018 DD à Amsterdam Pays-Bas.

Nous sommes allé visiter ce jardin botanique le samedi 23 septembre, dans le magnifique quartier de Plantage non loin du centre d’Amsterdam, c’est un lieu magnifique, qui nous fait oublier la vie agitée de la ville en une fraction de seconde.
Il contient notamment une serre aux papillons, une serre aux cactus, une immense serre tropicale avec des milliers d’espèces de plantes différentes provenant du monde entier.

Le jour de notre visite était même organisé un mariage et un marché alternatif en son sein.

Voici le lien du site internet pour ceux que ça intéresse !

Portail internet De Hortus Amsterdam

De Hortus Amsterdam

[envira-gallery id= »1844″]

La « Roumanoves », 7 ans déjà !

La « Roumanoves », 7 ans déjà !

Pour s’éduquer aux mondes et aux autres, l’équipe de la Maison Familiale et Rurale La Denoves, à Monteux, a organisé un déjeuner – concert avec une entreprise solidaire : La Roumanière, à Robion. L’ensemble des élèves des cycles d’orientation, BAC PRO Laboratoire Contrôle Qualité, BAC PRO conseil vente en animalerie et les travailleurs handicapés de La Roumanière ont partagé un déjeuner buffet froid avant d’assister au concert du groupe DesmoBlues.
Depuis 7 ans, La Denoves et La Roumanière sont partenaires dans la création et le développement de nouvelles recettes de confitures. Aidés par les travailleurs handicapés, les élèves de seconde Alimentation bio-industries laboratoire ont élaborés cette année une confiture pomme – poire – vanille avec leur formatrice Fanny GRENON. Comme d’habitude, la « Roumanoves », journée de loisirs et d’échanges chaleureux, s’est déroulée le jeudi 4 mai 2017 dans le nouveau bâtiment écologique de La Denoves pour remercier tous les acteurs de La Roumanière. Un formateur d’anglais, Loïc LE DANVIC, également membre du groupe DesmoBlues, a associé l’ensemble des élèves de la MFR à la « Roumanoves » en les faisant participer musicalement, en langue anglaise, à quelques morceaux joués. Ce sont sur les paroles représentatives du vécu de cet évènement, chantées par les travailleurs handicapés, que s’est terminé le concert : « ll est où le bonheur ? Il est là ! » « Christophe, si tu lis cet article, tu es invité l’année prochaine » précisent les équipes de la MFR et de la Roumanière. Des ateliers, animés par les élèves, ont ensuite été proposés aux travailleurs handicapés pour découvrir le laboratoire, l’animalerie pédagogique et les productions horticoles de la MFR.